LE SOMMEIL

 

   Les chinois disent «  L’oreiller porte conseil  », le sommeil aide à avoir les idées claires , ou «  un bon coup de coussin fait mieux que le médecin » ,

   On explique le sommeil comme étant  un état naturel dans lequel l’homme perd conscience sans perdre la réception sensitive du monde extérieur, cet état occupe prés du tiers de la vie d’une personne saine.

   

   Notre sommeil est découpé en quatre périodes, d’environ quatre-vingt-dix minutes chacune.

  • Première étape : Sommeil léger

  Dans cette étape il y a :

Sécrétion de la sérotonine ( hormone ) par le cerveau , qui provoque somnolence, bâillements, picotements des yeux.

Petits tressaillements musculaires et de petits spasmes brusques 

Ralentissement et régulation du pouls et de la respiration

La température corporelle s'abaisse

Si on se couche à ce moment-là, on dormira facilement. Ce stade est très court.  Pas de rêves  encore,  quelques images nous traversent l'esprit, et le moindre bruit nous réveille.

  • Deuxiéme étape : transitoire

  Et là on note :

Réduction de l'activité cérébrale 

Diminution des sensations , mais un bruit léger provoque le réveil.

  • Troisième étape : le sommeil lent profond

  Durant cette phase, on est presque totalement isolé du monde extérieur, et il est difficile de nous réveiller. Les muscles sont totalement relâchés, la température est basse et la respiration très lente et régulière.

  • Quatrième étape : le sommeil paradoxal

  Le corps paraît totalement détendu et les muscles relâchés. Activité cérébrale très intense. Sous les paupières, les yeux sont animés de mouvements très rapides, le pouls et la respiration sont irréguliers.

  Pendant cette période de sommeil on rêve de façon intense.

  Elle représente en moyenne 20% du temps total de sommeil pour une nuit normale, mais sa durée s'allonge à mesure que la nuit avance, plus nous dormons, plus nous rêvons, et inversement.

 

    SOMMEIL ET SANTE

  Le sommeil est indispensable à la réparation de l'organisme et à son équilibre et plus spécialement pour le système nerveux. En privant l’organisme de sommeil sur une longue durée, celui-ci perd une partie de ses moyens physiques et intellectuels,

  On note les effets suivants :

  • Irritabilité.
  • Mauvaise mémoire. La mémorisation se construit durant le sommeil.
  • Mauvais réflexes.
  • Baisse de la vigilance
  • Système immunitaire fonctionnant moins bien.
  • Hallucinations.
  • Risques cardiaques.
  • Risque de diabète.
  • La privation totale de sommeil conduit à la folie.

  Comme pour le manque de sommeil on ne se doute pas que l'excès de sommeil à des effets néfastes sur l'espérance de vie. L'hypersomnie est une maladie, ou l'indicateur d'un déséquilibre physiologique.

  Cela induit les maux suivants:

  • Un risque de crise cardiaque plus élevé de 38% a été constaté chez des femmes qui dorment plus de 9 heures par nuit. L'étude à été conduite à un hôpital de Boston.
  • Un risque de diabète plus grand de 50% a été observé chez des sujets dormant plus de 9 heures par jour.
    L'étude portait sur neuf mille personnes.
  • Le risque de devenir obèse est plus élevé de 20% chez ceux qui dorment trop.

  La plus grande étude porte sur l'espérance de vie, elle a été menée par l'American Cancer Society sur 1 million de personnes d'environ trente ans, pendant six ans. Elle montre que l'on vit plus vieux en dormant 5 heures par jour que 8 heures.

 

 

 Combien de temps doit-on dormir?

Cela va de 6,5 à 9 heures par jour ou moins avec une sieste. Plus l'on est jeune ou âgé et plus on se rapproche de la valeur haute. Le nombre d’heures de sommeil dépend de :

  • L’âge  
  • L’activité physique
  • La santé

  Un adulte d'âge moyen en pleine forme devrait se contenter de 6 heures et demi  de sommeil par jour. La sieste peut réduire encore le besoin de sommeil. Normalement, elle est courte, et ne dure pas plus de 15 minutes. Dans ce cas on peut dormir moins de 7 heures.

Il faut savoir que le sommeil ne se récupère que partiellement. Il est indispensable de récupérer après un manque de sommeil prolongé, mais cela ne compense pas totalement ce qui est perdu. Le mieux est dans la régularité.


  Conseils pour mieux dormir

  • Essayer de se coucher et se lever tous les jours à la même heure. L'organisme aime prendre des habitudes.
  • L'activité physique favorise le sommeil en éliminant le stress. Mais au plus tard 5 heures avant de se coucher.
  • Eviter le café ou toute autre source de caféine (sodas) après 16 heures.
  • Eviter l'alcool, qui provoque souvent un mauvais sommeil, entrecoupé de réveils.
  • Ne mangez pas trop et trop gras le soir.
  • Essayer de vous relaxer. Le livre de chevet est un bon moyen d'y parvenir, en vous changeant les idées.
  • Pensez à des images relaxantes, des scènes heureuses.